M&S : should I stay or should I go?

Marks & Spencer continue sa descente aux enfers…

L’action perd -5% dans la journée après les annonces des résultats du 2éme trimestre.

Les résultats sont en baisse, dû toujours aux difficultés rencontrées sur la partie « Habillement », compensées que partiellement par de bons résultats sur la partie « Alimentation ».

Le résultat par action sur 6 mois, par rapport à la même période l’année précédente chute… de 90% ( 1p vs 10,5 p /action) !

Un certain nombre de mesures sont prises dans la foulée, dont la presse française s’est fait l’écho:

fermeture

Le communiqué (en anglais) de Marks & Spencer est ici.

Bon, ce n’est pas la première fois qu’une société de mon portefeuille rencontre des difficultés temporaires, et dont le cours de l’action chute temporairement (ou pas!).

En revanche, 2 lignes du communiqué me semblent plus problématiques:

  • Interim dividend maintained.
  • Decision not to make an additional return of cash to shareholders in the second half given costs of strategic change and uncertain market conditions.

Donc on va bien toucher un dividende partiel, mais le dividende complémentaire du 2d semestre sera annulé.

Alors? vente de MKS ou pas?

Et bien il ne s’agit pas d’une remise en cause du dividende dans son ensemble. On va quand même toucher un dividende sur l’année fiscal, même si il sera amputé.

De la même manière que pour Cominar à l’époque, j’ai décidé de garder MKS.

J’ai le sentiment que les mesures prises (suppression des magasins non-rentables, développement de la franchise, focus sur la partie rentable, l’alimentation) devraient rétablir les marges de Marks & Spencer – et rétablir le versement du dividende.

Mais bien entendu, mes sentiments n’ont rien à faire dans mon process d’investissement : j’attends la décision du management en fin d’année fiscale concernant le dividende sur l’année suivante. En cas de suppression, alors je solderai ma (petite) position sur ce compte, conformément à ma stratégie.

Alors même que les ratios sur M&S étaient bons, on voit l’illustration que « les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs ». Le dividende était largement couvert par le FCF, mais le management a décidé d’utiliser le cash pour mettre en place un plan de redressement. Probablement une bonne idée pour la survie de la société, même si ce n’est pas favorable à court terme à l’actionnaire orienté Revenu.

La méthodologie RP-PR a pour objectif de diminuer le risque (risque de coupe de dividende, pas la volatilité), mais ne peut en aucun cas être sure à 100% (rien ne l’est!).

D’où l’importance de la diversification, afin qu’un accident de parcours n’impacte pas la rentabilité totale du portefeuille. M&S ne représente que… 0,8% de l’ensemble de mes dividendes !

 

En attendant, faites moi plaisir, soyez sympas, allez faire vos courses de Noël chez Marks&Spencer! Ils ont de délicieux Christmas Cakes et Mince Pies, et de superbes idées de cadeaux:

xmas-jumper

(je vous ai dit que la partie « Habillement » était ce qui marchait moins bien chez M&S 🙂 !)

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter!
Je m'abonne !