Idée d’investissement : Target (TGT)

Il m’est assez fréquemment demandé de donner des idées d’investissement, souvent sous la forme “que faut-il que j’achète ?”.

Si je refuse systématiquement de répondre à cette question, il m’a semblé néanmoins intéressant de commencer à faire des articles sur ce thème des “idées d’investissement”.

Ce n’est pas nouveau : J’avais déjà fait des articles sur quelques sociétés: Emerson, Walmart, Eutelsat, Marks & Spencer, IBM, Siemens, Sanofi et Schneider, …

Mais je vais créer une catégorie spécifique pour faciliter les recherches sur les articles qui parlent spécifiquement de sociétés individuelles.

Attention : Il ne s’agit en aucun cas de conseils d’investissement ou d’une recommandation, mais simplement d’une idée,  illustrant parfois ce que je fais à titre individuel, mais qui est à creuser et surtout à évaluer en fonction de votre situation individuelle : aversion au risque, composition actuelle de votre portefeuille, objectifs, etc…

J’ai initié une ligne Target ce mois-ci, je vous propose donc de regarder ensemble cette société.

Target

 

 

Target est un grand nom du secteur de la grande distribution aux US, concurrent du géant Walmart dont nous avons déjà parlé sur le blog.

341.000 employés travaillent chez Target, qui est valorisé à plus de 36 Md de dollars. Son Chiffre d’Affaires en 2016 représente 73,7 Md $.

Target est la 5éme société mondiale du secteur du “retail” en terme de capitalisation, derrière Walmart, CVS, Walgreen Boots, Home Depot (source : Forbes). Même si sa place exacte est sujette à interprétation, Target est de toute façon un très grand nom du secteur.

A titre de comparaison, le français Carrefour compte 380.000 employés pour un CA de 77.4 Md € (mais une capitalisation boursière moindre).

Regardons rapidement les ratios RP-PR pour Target.

Je vous invite a revoir les articles de décembre 2014 sur ces ratios si vous avez besoin d’un petit rappel (ou si vous n’avez pas la moindre idée de ce dont je parle 🙂 !).

Le premier article est ici. Comme d’habitude les chiffres sont issus de MorningStar.

Rentabilité

  • ROE : 24.95. Elevé, nous regarderons donc avec attention la dette.
  • FCF/Sales : 5.97. Donc trés intéressant. Mais ce ratio fluctue pas mal d’année en année pour Target…
  • ROIC (optionnel) : ce ratio est >12, et régulièrement ans une zone entre 9 et 11. Cela est rassurant.

Conclusion : Target semble être une société rentable, et dont la rentabilité s’est améliorée en 2016.

Dette

  • D/E = 0.92. Donc <1, pas de problème.
  • D/EBITDA = 3.8. Donc <5 : la dette ne représente pas plus de 5 ans de “bénéfices d’exploitation”.
  • Interest Coverage ratio (Operating profit/ Interest expenses) n’est pas calculable facilement car les intérêts de la dettes ne sont pas reportés sur MorningStar pour 2016 pour Target (pourquoi? mystère…). J’ai donc pris le dernier rapport (3éme trimestre 2016) ou nous avons l’information : “The Company’s third quarter 2016 net interest expense was $142 million”. Avec un calcul simpliste (interest expenses pour l’année = 4 x celui du T3), on obtient un ratio > 8. Donc >>3 de toute façon, même avec des erreurs éventuelles.

Conclusion : la dette de Target est raisonnable et maitrisée.

Dividendes & rachats d’actions

  • Dividend yield  = 3.64
  • FCF Payout Ratio = 31%
  • Les dividendes ont été versés depuis plus de 10 ans, et sont en croissance régulière.

En fait Target est un Dividend Aristocrat, qui a augmenté ses dividendes chaque année depuis… 45 ans!!! Coté Dividendes, tout est dit…

Rachats d’actions : même si cela ne fait pas partie stricto sensu des critères RP-PR (voir l’article sur les rachats d’actions), il est intéressant de noter que Target rachète ses actions depuis 2012 et va continuer à le faire avec un nouveau programme de rachat d’actions lancé en septembre 2016 :

” Target Corporation announced (…) a new $5 billion share repurchase program. The Company will begin repurchasing shares under this new authorization upon completion of the current $10 billion program, which is expected before the end of fiscal 2016.

Through the second quarter of 2016, under its current $10 billion share repurchase program, the Company repurchased 125 million shares for a total investment of $8.8 billion. These repurchased shares represented 18.6 percent of shares outstanding at the time the program was announced in January 2012.”

Prix

Target nous est-elle proposée par la marché “à Prix Raisonnable”?

  • PER : 12 (!)
  • P/B : 3.3 (donc >>2)
  • P/S: 0.5 (normal puisque le “S”, le CA dans la grande distribution est très élevé.).
  • P/CF : 7.9
  • EV/EBITDA : 5.8

Historique & comparaison:

Et coté EV/EBITDA (source : stock analysis on net)

Conclusion : Target est aujourd’hui à un prix raisonnable. Le PER est particulièrement bas, ce qui peut aussi traduire l’inquiétude des investisseurs sur la capacité de Target a générer du profit dans les prochaines années.

Le P/CF et l’EV/EBITDA sont à des niveaux intéressants par rapport à la concurrence et à l’historique..

Nous avons un faisceau de présomption favorable sur le fait qu’au prix actuel Target n’est pas extrêmement sur-évalué.

 

Au final, ces différents éléments m’ont conduit à investir sur Target. J’aime les Dividend Aristocrats, celui-ci est proposé à un prix raisonnable, et le secteur de la consommation doit être un peu plus “renfloué” pour garder une allocation sectorielle de mon portefeuille bien diversifiée.

A vous de voir si Target correspond à vos critères!

 

Share Button

Commentaire (1)

  1. Gerald

    Un solide investissement qui a subi une décote sans doute trop sévère, les analystes l’ont d’ailleurs remises à l’achat.

    Grâce à cette décote, le PEG est de seulement 0,61 !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *