Protéger son portefeuille contre le krach.


Le dernier article donnait quelques conseils et éléments de contexte pour Survivre au Krach.

Un des points clefs était bien sûr de ne pas paniquer. Plus précisément :

” Les pertes qui s’affichent sur votre écran ne sont que virtuelles (comme les gains d’ailleurs) tant que vous n’avez pas vendu. Elles peuvent devenir irréversibles si vous cédez à la panique que ne manqueront pas de distiller les médias (la peur fait vendre !)”.

J’ai bien conscience en revanche que c’est plus facile à dire qu’à faire. Je comprend qu’on puisse ne pas supporter de voir son portefeuille s’écrouler quand le marché s’effondre de -30% ou -40% .

La douleur de la perte, même “virtuelle”, peut être insupportable. Certains, de peur d’avoir à gérer ce problème  (hypothétique pour l’instant!) ont même préférer vendre leurs actions en attendant le Krach.

Je déconseille bien entendu ce type de mesure, car il est impossible de savoir quand (et même si!) la crise va arriver, et quand revenir sur les marchés. Par ailleurs, tout vendre implique bien entendu une perte complète de revenus générés grâce aux dividendes. Ceux qui ont anticipé il y a quelques années- ou même quelques mois- doivent s’en mordre les doigts…

Afin de faciliter notre vie, comment faire néanmoins pour limiter les pertes, même “virtuelles”?

Il existe une solution pour que votre portefeuille réagisse moins fortement que le marché, et qu’en cas de baisse violente, la baisse de votre portefeuille soit plus douce.

Le nom de cette solution? le ß (Béta). Qu’est ce que le ß?

Il s’agit tout simplement de la mesure de la volatilité relative par rapport au marché (certains disent “une mesure du risque”, mais je ne suis pas d’accord, cf l’article sur le risque).

Ce ß peut être mesuré pour une action (ou pour un portefeuille).

Pour simplifier :

  • Un ß de 1 signifie que l’action varie exactement comme le marché.
  • Un ß <1 signifie que l’action varie moins fortement que son marché. Par exemple pour un ß de 0.5 si le marché baisse de 10%, l’action ne baissera que de 5%
  • Un ß >1 signifie que l’action amplifie les variation du marché. Une action avec un ß de 2 verra sa valeur augmenter de 20% si le marché augmente de 10%. Mais diminuer de 20% si le marché baisse de 10%…

Le choix d’actions majoritairement avec un ß <1 permettrait donc d’atténuer la volatilité, donc la baisse en cas de Krach.

Tout d’abord, comment calculer ce ß ? Très simple, la formule est la suivante (ra = rentabilité de l’action, rm : rentabilité marché) :

Il vous suffit donc de prendre toutes les variations de l’action par rapport au marché, de calculer la variance et covariance de la formule et d’en déduire le ß. A vos tableurs Excel!

Non, je plaisante.

Cette donnée est en fait disponible sur beaucoup de sites de Bourse. Taper “Béta + le nom de l’action” sur Google et vous aurez un ß.

Par exemple pour AT&T:

Et là on voit une première difficulté : le ß d’ATT est donné à 0.77 pour Yahoo finance et à 0.64 pour MorningStar! 2 valeurs différentes pour la même action!

En fait, c’est une des faiblesses de cet indicateur :  tout dépend du mode de calcul, du marché de référence pris en compte (S&P500? CAC 40? Eurostoxx600 ? Marché mondial?), du nombre d’années prises en compte, du moment où ces calculs sont faits,  etc…

(Encore une fois, il n’existe pas de baguette magique ou d’indicateur unique universel qui permet d’avoir une mesure de la volatilité, du risque ou autre.)

En fait, peu nous importe la valeur exacte du ß. Une action peu volatile par rapport à son marché aura un ß <1 quelque soit le site.

Le ß est simple à obtenir, et représente un premier niveau d’indication de la volatilité du portefeuille.

Sélectionnez donc parmi les actions RP-PR celles avec le plus faible ß, et votre portefeuille devrait subir une moins forte baisse que le marché en cas de Krach !

D’autant plus que les actions versant un dividende pérenne subissent moins de baisses en cas de Krach, le dividende les “protégeant” (un peu!) contre des baisses trop importantes.

Malheureusement car les Krach, rappelons-le, sont d’excellentes opportunités d’achat de sociétés de qualité à des prix bradés!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.