Boule de cristal

Janvier est là, et nous subissons la traditionnelle cohorte de prévisions sur l’année à venir.

Chaque journal, revue, émission, et de nombreux blogs nous abreuvent de prévisions sur les actions à acheter et celles à éviter, les grands mouvements macro-économiques à attendre, la direction du CAC ou de tout autre indice, etc…

Il faut bien vendre, et qui résisterait à l’envie de savoir à l’avance ce qu’il va se passer, pouvoir bien placer son argent ( et souvent sous-entendu : mieux que le voisin grâce à une information « secrète »!) ?

C’est tentant, je le reconnais. Alors, voulez-vous savoir où investir et ce qu’il va se passer en 2015?

 J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

La mauvaise tout d’abord: je n’en sais strictement rien.

Et pire: PERSONNE n’en sait rien. Il n’y a ne serait-ce qu’un an, qui parmi les experts auto-proclamés avait prévu l’effondrement du prix du pétrole, celui de l’euro, les conséquences des guerres en Ukraine, en Syrie, la « démission » du patron de Sanofi ou tout autre événement clefs?

Que ce soit par l’astrologie, le marc de café, les entrailles des oiseaux ou la fameuse boule de cristal, l’avenir n’est tout simplement pas prédictible.

Certes, on peut modérer en disant qu’il existe de grands cycles, que la loi du « retour à la moyenne » peut s’appliquer. Mais cela n’est pas forcement d’un grand secours. On peut estimer par exemple que le pétrole est particulièrement bas et donc « qu’il finira bien par remonter ». Mais quand? dans 6 mois, 3 ans, 6 ans? et de combien? cela permet néanmoins de se positionner en « contrarien » sur les valeurs liées au pétrole (ce que je fais d’ailleurs).

Mais en 2015, quel événement va impacter les marchés ou plus spécialement les actions que vous avez en portefeuille? quelles actions acheter avec certitude? bien malin (et surement très riche!) celui qui peut le dire !

La bonne nouvelle maintenant: vous n’avez absolument pas besoin de le savoir pour investir de manière rentable.

Il suffit d’avoir une méthodologie qui soit la plus insensible possible aux fluctuations du marché, parfois irrationnelles, parfois liées à des événements réels, mais toujours imprévisibles. Mieux encore si cette méthode tire profit de ces fluctuations, quelles qu’elles soient : on passe d’une méthode « robuste » (qui résiste aux chocs) à une méthode « anti-fragile » pour reprendre le terme de Nassim Nicholas Taleb, l’auteur du « Cygne noir », c’est-à-dire qui tire profit du désordre.

Celle que je propose dans ce blog est précisément de cette nature. En mettant l’accent sur le flux de revenu, beaucoup plus stable, et non pas le patrimoine, qui fluctue au gré des marchés, et en pratiquant la diversification,  vous vous focalisez sur des indicateurs à la variation infiniment plus douce, et si vous suivez une méthode régulièrement, en croissance continue.

Les fluctuations du marché jouent alors pour vous : si le marché s’envole et « tombe amoureux » d’une de vos valeurs, vous la vendez, prenez votre plus-value, et ré-investissez sur d’autres valeurs de rendement.

Si le marché s’écroule, vous profitez de vos revenus générés par vos dividendes et votre épargne régulière pour acheter « à prix cassé » d’excellentes sociétés.

Si le marché est « sage »,  stagnant dans un « trading range » comme disent les analystes chartistes, et bien vous continuez à investir dans des sociétés délivrant un dividende pérenne à prix raisonnable.

Dans tous les cas, vous êtes heureux et voyez votre revenu mensuel brut augmenter progressivement!

 « La meilleure manière de prédire l’avenir, c’est de le créer. » Peter Drucker

Alors prévoyez votre avenir, prenez votre destin financier en main, investissez intelligemment!

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter!
Je m'abonne !