Le retour de la Peur ? La psychologie de l’Investisseur

Le retour de la Peur?

 

Les titres de la presse ce matin :

Les places européennes affichent de lourdes pertes lundi en milieu de journée après le plongeon des bourses asiatiques. Les Echos

Chine :  Shanghai perd 8 % et entraîne les Bourses européennes. Le Point

Les marchés asiatiques plongent dans un climat d’inquiétude générale. Les Bourses asiatiques ont à nouveau lourdement chuté, lundi 24 août, minées par les inquiétudes persistantes sur la santé de l’économie chinoise et sur la conjoncture mondiale. La Croix.

Les Bourses européennes en déroute à l’approche de l’ouverture de Wall Street. L’Express.

Après des mois d’euphorie, est-ce le retour de la Peur ?

Allons-nous voir de nouveau à la télévision et à la radio les commentateurs nous prédire la fin du monde (économique) ?

Si on considère que l’indice VIX est un indicateur de la confiance des marchés (on surnomme cet indicateur l’ « indice de la peur »), alors assurément nous sommes dans un moment où « les marchés » doutent (il a même dépassé les 40 points aujourd’hui):

Capture VIX

Même si on n’est pas encore aux niveaux de la crise de 2009 :  Capture VIX 10 ans

Alors que faire ?

 

Dans le monde de l’investissement, votre plus grand ennemi, c’est vous.

Nous sommes tiraillés entre 2 sentiments : la cupidité et la peur. D’un côté nous voulons gagner de l’argent, et le plaisir que nous ressentons lorsque nous le faisons est comme une drogue. Il nous en faut plus !

De l’autre côté, la peur des pertes nous amène à faire des choix irrationnels. Et la « douleur » de la perte est supérieure au « plaisir » d’un gain de même ampleur nous disent les études des psychologues.

Ce tiraillement permanent entre cupidité et peur amène l’investisseur débutant aux pires erreurs : investir au plus haut des marchés, et vendre au plus bas, comme l’illustre le fameux schéma suivant :

psychologieInvestisseur

Vous souriez? Vous vous croyez immunisés ? cela n’arrive qu’aux autres ? Détrompez-vous, nous sommes tous plus ou moins victimes de ce syndrome.

Il est extrêmement difficile de résister aux flots d’informations, de commentaires, des Unes des journaux, du bruit ambiant. Comment « garder la tête froide quand tous la perdent » (et être un homme, mon fils  🙂 , comme le dit Kipling) ?

Une solution éprouvée consiste à avoir une stratégie claire et définie, la mettre par écrit, et s’y tenir contre vents et marées.

Cela demande 2 choses :

  • En amont, de mettre en place cette stratégie, d’y croire et d’avoir confiance dans sa pertinence car étayée par des faits, des chiffres, et l’expérience passée.
  • Et dans les moments difficiles, d’euphorie comme de panique, de se référer à cette méthode et de s’y tenir avec discipline.

Comme le dit Warren Buffett :

« Il ne s’agit pas d’être plus intelligent que les autres, il s’agit juste d’être plus discipliné ».

Si vous êtes vous-même convaincus que l’investissement dans des valeurs de rendement pérenne (dividendes), acquises à des prix raisonnables, est le fondement de votre indépendance financière à long terme, alors vous n’avez aucune raison d’avoir peur.

Au contraire : vous pouvez restez Zen grâce aux dividendes!

Mieux, si les marchés continuent à « corriger » comme on dit, ce sera l’occasion de profiter d’extraordinaires opportunités !

Les valeurs autour du pétrole et des matières premières sont déjà au plus bas. Mais les autres secteurs sont encore (trop) bien valorisés. Une bonne correction, et pourquoi pas un petit krach, seraient les bienvenus pour rendre les valorisations attractives !

 

Que faire ? Faites votre choix parmi les aristocrates des dividendes, en gardant en tête le principe de diversification, analysez leurs ratios, préparez votre liste de course et attendez que ces actions soient proposées à un prix séduisant !

Et toujours pour citer Buffett :

« Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs. »

Il sera peut-être bientôt temps d’être avide…

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter!
Je m'abonne !